Sélectionner une page

Écrire un contenu trop long, c’est jeter l’argent par les fenêtres ! (Qu’en est-il en 2020)

Écrire un contenu trop long, c’est jeter l’argent par les fenêtres ! (Qu’en est-il en 2020)

Vous avez déjà entendu des personnes vous dire que vous avez besoin d’écrire du contenu en profondeur parce que c’est ce que Google veut ?

Et c’est totalement vrai… En moyenne un contenu qui se classe à la 1er page sur Google contient au moins 1880 mots.

 

content marketing

Nombre total de mots

Mais je ne vous apprends rien, vous le savez déjà . La question qui se pose est la suivante  : Doit-on écrire un article de 2000 mots ? 4000 mots ? Ou allez beaucoup plus loin avec un guide d’au moins 25 000 mots ?

Ce qui est drôle c’est que nous avons déjà tout testé

Même y ajouter des infographies et des images personnalisées pour tester si cela fonctionne.Mais aussi testé si il était mieux d’avoir un article super long, ou bien avoir plusieurs articles d’au moins 3000 à 4000 mots.

On va regarder et comparer quelques exemples (nous avons caché volontairement le nom du client) .

 

 

Un article court est moins bien classé

En 2020 il y a tellement de blogs qu’il est difficile de se démarquer. Pour écrire un article de blog efficace vous devez suivre ces étapes…

Sur ce site le contenu était comme la majorité des blogs avec 500 à 950 mots. Certainement qu’avec un contenu moyen Google devrait l’adorer.

C’est ce que je croyais : regardez sur le mois de Janvier 2016.Comme vous pouvez le voir, ce blog a reçu 67, 038 visiteurs uniques . Ce n’est pas mal du tout. Même si les contenus étaient un peu short, il faisait très bien l’affaire sur Google.

Mais entre-temps, la concurrence s’est renforcée, il a fallu alors trouver une solution pour se démarquer : écrire des contenus plus long et plus profond. Il a donc été décidé d’écrire des contenus beaucoup plus long, soit plus de 1000 mots (en moyenne 1400 mots).

Une année plus tard, le nombre de visiteurs avait doublé passant de 67 038 à 115 759 en 1 an.

 

marketing de contenu

Soit une augmentation du trafic de 72.67% sur une année.

Vous allez peut-être pensé au temps que cela peut vous prendre d’écrire de longs contenus, allez en profondeur et donner plus de conseils à vos lecteurs… C’est vrai que cela demande du temps mais si vous n’avez pas le temps vous pouvez toujours faire appel à un expert pour rédiger vos contenus à partir de 5€, selon la longueur du contenu.

Donc naturellement, ce client a continué à rédiger de longs contenus.

Mais la concurrence était de plus en plus rude…et le trafic du site a commencé à stagner. Alors il a fallu augmenter le level et écrire des contenus de plus en plus détaillés et à très forte valeur ajouté.

Ci-dessous les statistiques pour Novembre 2017 :

marketing de contenu

 

Et alors ?

Le trafic avait plafonné.

En d’autres termes, l’écriture d’un contenu profond de quelques milliers de mots au maximum n’était pas suffisant. Ils ont donc dû trouver une autre solution : écrire un contenu plus long et plus approfondi … alors ils sont passés à la formule x10.  C’est quoi cette formule encore ? créer un contenu 10 fois plus long, meilleur et plus approfondi que tous les autres contenus qui existent.

Pour le coup, cela réduit les chances que d’autres copient le contenu ou bien aillent plus loin encore.

Alors, en janvier 2018, ils ont publié un guide en profondeur. Il ont tellement été en profondeur que cela aurait pu être un livre !Il y a eu beaucoup de partages et certains dirent qu’il était même mieux qu’un livre ! Voyez par vous-même ce que ce contenu a généré : Janvier 2018 le guide est publié.

Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous le trafic a augmenté. En 2 mois, le trafic a augmenté d’au moins 115%. C’est dingue non ?! La seule différence : Bien sûr, certains ont essayé et d’autres ont été en mesure de créer du bon contenu, mais ce n’était pas comme si des centaines de guides de fond sortaient chaque année.

Ensuite, le guide a été divisé en plusieurs chapitres comme un livre (car mettre tout le contenu sur une seule et même page ce serait trop long à charger et l’UX serait pas terrible).

Mais encore ? Que s’est-il passé après ?

Il ont essayé 1 guide par mois !

12 guides ont été créés en partenariat avec d’autres spécialistes du secteur (plus de 260 000 mots de contenu !) .

Ils ont donc abordé tous les sujets importants… Tout a été fait pour générer le plus trafic possible. Il leur a fallu beaucoup de temps et d’argent pour créer ces guides, mais cela en valait la peine.

En janvier 2018, le trafic avait atteint un sommet historique :  378,434 visiteurs / mois. C’est beaucoup pour un blog personnel, c’est énorme pour n’importe quel blog.

En d’autres termes, le formule 10x plus de contenus avait très bien fonctionné. Le trafic n’a cessé d’augmenter, voici le trafic en janvier 2018 :

Ensuite boom la catastrophe ! Le trafic a stagné. Le trafic n’a pas continué à évoluer… au contraire… pic vers le bas… Il fallait faire quelque chose !

Pour allez plus loin, vous pouvez lire : Le content marketing décrypté de A à Z ! (Guide ultime 2020)

content-marketing

 

Alors ? plus long ce n’est peut-être pas la solution

Ce qu’il a donc fallu faire c’est travailler le design : Sur les guides par exemple et les contenus longs des infographies avaient été créés pour accompagner la lecture et proposer un contenu visuel et surtout plus viral. Sur les anciens contenus, le design était plus fantaisiste , les nouveaux plus chic et épuré ( temps passé à la création 5x moins de temps que les anciens : simple mais efficace). Car vous avez pensé au temps supplémentaire dans la MAJ de ces visuels ? Si c’est trop compliqué à mettre à jour vous perdez du temps que vous ne passez pas ailleurs….

Il y a tant d’illustrations personnalisées est difficile, qu’il est difficile de les mettre à jour aussi souvent que vous le devriez. Cela signifie que vous ne les mettrez pas à jour. Cela entraîne une baisse du trafic au fil du temps parce que les gens veulent lire des informations à jour et pertinentes. La leçon dans ce cas client c’est :

  • Plus court et au point : Ne perdez pas trop de temps dans la conception et la rédaction des contenus, même si il faut proposer un contenu en profondeur certes mais consacrez y 1 journée par semaine.
  • Les guides qui ont été mis à jour ne dépassent pas les 10 000 mots. Ils sont encore en profondeur, mais il a été constaté qu’après 10.000 mots environ, il y a des retours en baisse. Maintenant regardons les statistiques.

Voyons les statistiques SUR les anciens guides ensemble :

redaction d'article remunere

7,842 vue uniques, le guide à plusieurs chapitres et comme vous pouvez le voir ils sont tous consultés.

Voyez les statistiques des nouveaux guides :

Ils y ont passé moins de temps, moins d’énergie et dépensé moins d’argent pour créer ce nouveau guide. Alors qu’il reçoit  17 443 visiteurs uniques autant de pages consultés par mois qu’avec l’ancien guide. Pourtant il est moins long… C’est comme même 122 % de différence !

Mais alors comment est-ce possible ?

Vous êtes probablement en train de vous dire : « Ok Google souhaite que les gens créent du contenu à forte valeur ajouté qui profite aux lecteurs ».

Mais alors pourquoi ce guide moins long certes tout aussi intéressant est très bien classé ?

Vous savez pourquoi  ? Il y a deux uniques raisons :

  1. Le contenu répond aux attentes des lecteurs
  2. Grâce aux liens entrants !

Rendez-vous sur Ahrefs pour comparer les backlinks .Ancien guide (trop long, qui répond aux attentes des lecteurs ? ) vs Nouveau guide ( moins long, qui répond aux attentes des lecteurs ? )

Ancien guide : niveau avancé

LIENS entrants seo

Nouveau guide : les bases pour se lancer

guide SEO

Vous avez remarqué qu’il y a autant de domaines qui les citent, mais en revanche le nouveau guide est beaucoup plus partagé !

Ok mais alors que faire ?

Google est une machine. Elle ne pense pas avec émotions, elle est 100 % cartésienne, elle utilise la logique. Vous êtes un utilisateur du premier guide : il a l’air mieux car il est complet et détaillé, mais Google se base sur les faits.

Google ne détermine pas si un article est meilleur qu’un autre en demandant l’avis de ses lecteurs. Mais il se base sur la donnée.

Par exemple , il va regarder l’une de ces mesures :

  • Temps passé sur le site – quelle page est la plus longtemps consultée?
  • Taux de rebond– quelle page à le taux de rebond le plus faible ?
  • Bouton retour – est- ce que les attentes des visiteurs ont été honorées ? Beaucoup de visiteur après avoir consulté une page retourne sur Google pour continuer les recherche et trouver une autre page…

Ce n’est que quelques facteurs parmi 200 facteurs.

Toutes ces étapes , « erreurs » ont permis de développer de nouvelles approches, ce qui fait qu’aujourd’hui cet entrepreneur est devenu l’un des plus connus dans son secteur d’activité ! Et son site continue de grimper.

Plutôt que de dépenser de l’énergie à créer du contenu formidable, laissez-vous guider par Google.

Cette entreprise s’est mis à créer des articles entre 2,000 et 3,000 mots. Ils avaient essayé les articles longs de plus de 5000 mots, mais aucune garantie sur le faite que : plus le contenu est long plus le trafic augmentera ou plus les lecteurs l’adopteront…

C’est pourquoi, il est important de créer un contenu qui répond exactement aux attentes de votre cible, plutôt que de passer du temps à compter les mots et se dire :  » Hop 3000 mots au top , c’est partit pour le succès ! »Soyez efficient avec votre temps et celui des autres, la valeur ajouté est immense ! Soyez focus, prenez le temps de regarder ce que souhaite lire votre audience.

Faites tourner la data !!! Servez-vous en !

Vous n’avez aucune garantie qu’un article, un post sera apprécié. Concentrez -vous à la rédaction de contenu entre 1800 et 2800 mots.

C’est une moyenne, avec un contenu de cette taille vous pouvez aller en profondeur dans vos analyses, vous avez le temps de dire tout ce qui pourra apporter de la valeur ajoutée pour vos lecteurs.

Pour savoir ce que recherche vos lecteurs, les contenus qui suscitent le plus d’engagements vous pouvez :

  • regardez sur les réseaux sociaux les sujets qui sont le plus relayés ou servez-vous de Buzzsumo (cet outil sera votre meilleur allié pour trouver du contenu qui est le plus populaire dans votre niche).
  • connectez-vous sur votre Google Search Console, cliquez sur Performance + nombre total de clics et observez les requêtes en tête de liste. Cela peut vous donner une idée des contenus qui intéressent votre cible.

Vous pouvez trouver une liste d’urls avec un outil gratuit comme la Google Search Console en cliquant sur « Performance » puis  » Clics »

Vous pourrez avoir une visibilité sur toutes les requêtes qui génèrent le plus de clics par ordre croissant :

Ensuite, vous pourrez savoir quelles sont les requêtes grâce auxquelles vos internautes vous ont trouvé. Concentrez vos efforts pour produire du contenu en rapport avec ces requêtes (cela signifie que votre audience à cliquer sur votre url pour en savoir plus).

A partir de l’interface, cliquez sur le bouton « Pages » :

Google search console tuto

Maintenant cherchez les pages qui génèrent le plus de trafic sur votre site et regarder si ces pages génèrent autant d’interactions sur les réseaux sociaux. [ctt_hbox link= »5e72C » via= »yes » ]Pour le connaître le nombre d’engagement sur une url utilisez cet outil formidable : Shared Count. @cdigitale_com https://ctt.ec/5e72C+[/ctt_hbox]

Ensuite vous pouvez travailler votre article en fonction de votre demande, allez y donnez tout ce que vous avez : il faut qu’il soit unique et profond. Lorsque nous parlons de profondeur ce n’est pas compter les mots et se dire bon c’est bon je suis à 2000 mots c’est bouclé. Non ! ce contenu doit apporter de la vrai valeur ajouté : est-ce que l’article aborde tous les points cruciaux dont les lecteurs ont besoin de savoir ? Les requêtes peuvent vous en dire beaucoup sur leurs besoins et attentes…

Vous pouvez aller beaucoup plus loin pour en savoir plus : rendez-vous sur Google tapez votre requêtes et consultez les suggestions Google par exemple :

le marketing de contenu est mort

Vous voyez sur la requête « marketing de contenu  » vous pouvez avoir une idée de ce que les internautes recherchent . Pourquoi le marketing de contenu est important ? Allez y vous pouvez écrire un article sur ce sujet qui est demandé et recherché par votre cible. Donnez-leur les solutions au problème qu’ils recherchent.

Si votre article est assez précis et reprend tous les points essentiels en répondant profondément à cette question, alors vous aurez fait un excellent travail. Sinon, retravaillez le et apportez lui une forte valeur ajouté. Il faut être précis mais concis.

En gros : n’écrivez pas juste pour remplir le nombre de mots, soyez vraiment préoccupé à apporter des solutions (astuces) à vos lecteurs en abordant tous les aspects de cette problématique.

C’est comme cela que vous pourrez écrire un article à forte valeur ajoutée sans gaspiller votre temps et votre argent à juste compter les mots pour remplir votre quota en matière de rédaction de contenu.

C’est comme ceci que ce client a réussi à faire exploser son  business (en essayant de comprendre les attentes de ses lecteurs et écrire un article qui répond précisément à leurs besoins)

Conclusion

Si vous écrivez un article de 10 000 mots vous perdez votre temps, votre énergie et votre argent. Même avec un article de 5 000 mots vous pouvez gâcher votre potentiel, si tout ce qui vous importe c’est la course aux mots.

Vous ne savez pas ce que vos internautes veulent réellement lire, vous ne faites que deviner…

La meilleure approche c’est d’écrire un contenu exceptionnel d’environ 2 000 à 3 000 mots ( si vous êtes sur un secteur concurrentiel). Si la concurrence est faible sur votre niche (avec peu de contenus en ligne) alors vous pouvez vous permettre d’écrire un contenu moins profond d’environ 1 000 mots.

Après avoir publié votre contenu, laissez passer quelques mois et allez voir ce que cela donne en matière de trafic et d’engagements sur les réseaux sociaux (pour voir ce que les personnes aiment et partagent pour créer un contenu encore plus exceptionnel la prochaine fois).

Ensuite, reprenez vos articles et investissez encore plus de temps pour les améliorer en matière de qualité  ( Google aime bien les contenus mis à jour).

La dernière chose que vous devriez faire c’est d’écrire du contenu sur un sujet pour lequel vos concurrents ne sont pas présents.

Par exemple dans notre étude de cas : Ils avaient rédigé un contenu traitant sur un sujet particulier mais en décrivant précisément toutes les étapes du processus pour une cible avec un niveau très avancé. Ils ont commis une sacrée erreur…

Ils ont été super loin dans le guide alors que si vous regardez rapidement sur Google les requêtes recherchées en tapant le mot clé, nous nous apercevons en scrollant en bas de page que les personnes sont à la recherche de conseils de base… et non d’informations pour les avancés…

Un détail qui fait toute la différence.

Et vous quelle sera la longueur de votre prochain article ?


🎯 Comment rédiger un article de blog efficace ?

1) Rédiger un contenu unique et à forte valeur ajouté pour votre public
2) Taille recommandée entre 1000 et 3000 mots.
3) Privilégier la qualité à la longueur mais gardez un contenu détaillé pour vos lecteurs
3) Rédiger des phrases de 3 lignes maximum.
4) Aérer votre texte

✍ Comment rédiger son 1er article de blog ?

1) Focalisez-vous sur un mot clé
2) Détailler votre article pour qu’il soit pertinent et apporte toutes les questions aux réponses de vos lecteurs
3) Privilégiez la qualité

🥇Ou peut-on acheter des articles pour son blog ?

Vous préférez externaliser la rédaction de vos articles de blog à un prestataire sérieux et professionnel ? Vous ne savez pas où trouver un rédacteur professionnel ? Vous pouvez déléguer la rédaction de tous vos articles sur Cdigitale.com à des tarifs clairs au rapport qualité/ prix unique sur le marché.

À propos

Wafa Ja

Consultante en stratégie digitale & fondatrice de CDigitale.com. Sur ce blog, je documente les dernières stratégies de marketing digital que j'ai testées (et approuvées) sur mon business ou celui de mes clients. Je partage aussi avec vous mes plus belles découvertes et leçons sur le marketing☺

5 Commentaire

  1. fanny golais

    Je suis complètement d’accord avec cette stratégie de contenu. Avant j’avais tendance justement à écrire pour écrire plus maintenant 🙂

    Réponse
  2. Lucas Girard

    Merci pour ce poste très intéressant. Beaucoup de conseils
    amusants

    Réponse
    • Wafa Ja

      Merci beaucoup Lucas 🙂

      Réponse
  3. Elodie ferera

    Encore faut-il que le contenu soit pertinent ! Car je tombe parfois sur des contenus longs mais aucune valeur ajoutée ! Merci pour cet article complet et pertinent

    Réponse
    • Wafa Ja

      Vous avez tout à fait raison Elodie !

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MARKETING DIGITAL
Vous voulez développer votre visibilité et attirer plus de clients ?

Vous voulez développer votre visibilité et attirer plus de clients ?

 

Parceque sans outils ni techniques vos résultats stagnent  !

Recevez en excluvité les derniers hacks & outils pour booster le trafic de votre site.

Félicitations et bienvenue ! Veuillez cliquer sur l'e-mail de confirmation pour recevoir des infos en OR.

50 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer